Le Maroc est un des pays d’Afrique du Nord le plus visité et Marrakech est sans aucun doute la ville la plus touristique du pays. Dans cet itinéraire de voyage au Maroc, nous allons décrire les étapes de notre vacance de 10 jours en ce pays, où nous avons combiné des visites à monuments et villes, comme Marrakech, à des excursions dans la nature, comme dans le désert et dans les vallées du Haut Atlas. Vu le temps limité dont nous disposions, nous n’avons visité qu’une petite partie dans le sud du pays.

Voici notre itinéraire de voyage au Maroc au mois de décembre :


DISTANCETEMPS DE TRAJET
Marrakech-Télouet (Haut Atlas)2 heures 30 min en voiture
Télouet-Ouarzazate1 heure 50 min en voiture
Ouarzazate-Merzouga5 heures en voiture
Merzouga-Agoulzi (Vallée des roses)4 heures en voiture
Agoulzi-Marrakech5 heures en voiture
Marrakech-Casablanca3 heures en train

Jour 1 : Arrivée au Maroc

Arrivée : aéroport de Marrakech Menara. Nous avons réservé un taxi sur internet pour arriver jusqu'à notre Riad près du centre; prix taxi aéroport-Marrakech pour 2 personnes : 10 € ; durée trajet aéroport-Marrakech : 15-20 minutes.

Nous séjournions dans un magnifique Riad, un édifice typique du Maroc avec des pièces qui donnent sur une cour intérieure, décoré avec des tuiles colorées dans le style mauresque. La première étape de notre itinéraire en Maroc est commencée ici.

Salle du petit-déjeuner dans notre riad de Marrakech
Vue de la cour de notre Riad

Jours 2-3 : Marrakech

Marrakech est synonyme de couleurs, parfums et chaos. Sa médina avec ses minuscules ruelles tortueuses est un véritable labyrinthe de souks : des souks des tanneurs, à ceux de nourriture berbère, aux plus classiques souks d'épices et la liste est encore longue.  Les rayons du tiède soleil de décembre se reflètent sur les murs roses saumon de Marrakech, en émanant une lumière chaude qui fait ressortir les couleurs vives de la ville.

Femmes dans le souk de Marrakech
Femmes qui font des courses dans le souk
Lampes dans un souk de Marrakech
Petits magasins qui vendent des porte-bougie et des lampes en cuivre
Fibres de laine dans le souk des teinturiers de Marrakech
Fibres de laine suspendues dans le célèbre souk des teinturiers

Sa place principale, Jamaa el Fna, rappelle les marchés médiévaux, avec des stands de nourriture enveloppés par la fumée provenant des barbecues, des vendeurs de rue en tout genre, des dresseurs de singes, des charmeurs de serpents, des joueurs de tambour et plusieurs types d'illusionnistes. C'est un endroit vraiment unique qui projette le visiteur dans une autre dimension.

Vendeur de rue sur la place Jemaa el-Fnaa de Marrakech
Vendeur de rue dans la place principale
Place de Jemaa el Fnaa de nuit à Marrakech
L’animation sur la place principale à l’heure du dîner
Place de Jemaa el Fnaa à Marrakech
Stands du marché sur la place principale

Pour explorer Marrakech, il faut s’y perdre ; cela permet, entre autres, de tomber sur de merveilleux Riads secrets et découvrir les coins méconnus de la ville. Ne soyez pas timide et profitez d’un après-midi dans un hammam centenaire avec gommage complet fait par les mains habiles de masseurs locaux.

Informations
Prix du gommage complet et entrée au hammam : 150 dirhams (13,9 €) ; durée gommage complet au hammam : 1 heure et demi.

Arche à Marrakech
Vue d’une rue de Marrakech

Cependant, Marrakech compte aussi des inconvénients. C'est une des villes, voire LA ville la plus touristique du Maroc. Par conséquent, il faut savoir que si quelqu'un vous propose de vous aider, à trouver une rue par exemple, il demandera sûrement à être payé pour sa gentillesse. Refusez poliment ou, si vous avez besoin de son aide, ne vous laissez pas effrayer par les prix demandés, donnez-lui ce que vous voulez, puis éloignez-vous.

Vue sur les tanneries de Marrakech lors du coucher de soleil
La tannerie de Marrakech est un endroit où l'on voit souvent ce type de stratagème se dérouler

Jour 4 : Haut Atlas

Le 4eme jour de notre voyage au Maroc nous nous sommes rendus dans le Haut Atlas, une grande chaîne de montagnes dans le centre du pays, afin d'explorer quelques villages berbères et retrouver un peu de paix après le chaos de Marrakech. Avec la toile de fond des montagnes, nous nous sommes souvent arrêtés  pour voir des villages berbères très pittoresques, comme Assaka.

Village dans les montagnes du Haut Atlas
Un village typique en Haut Atlas avec un minaret et les montagnes

Le scénario suivant se déroule devant nos yeux : des enfants habillés de pulls aux couleurs vives et portant de gros sacs qui, en riant et bavardant, marchent en direction de l'école; des femmes qui portent d'immenses fagots de bois; des hommes avec des mules qui grimpent les boueuses ruelles aux pentes raides… le temps ici s’écoule lentement. Les villages aux maisons de terre se confondent avec la couleur de la montagne aux alentours. La vue est à couper le souffle et nous montre le côté rural d'un Maroc authentique.

Canyons du Haut Atlas
Village au bord de l'ancien lit de la rivière
Ecole dans le Haut Atlas
Des enfants devant une école dans le Haut Atlas
Assaka village in High Atlas canyons
The Assaka village in the High Atlas mountains

Nous avons dormi près de Télouet dans un hôtel perdu dans les montagnes, où nous étions les seuls visiteurs.

Jour 5 : Kasbah de Télouet, Aït-ben-Haddou et Ouarzazate

Kasbah de Télouet

Pas loin d'où nous avons dormi se trouve la célèbre Kasbah de Télouet. Il s'agit d'un ancien château de couleur ocre plutôt délabré qui contient cependant deux salles nuptiales parfaitement conservées avec une vue magnifique sur les villages voisins. Absolument immanquable !

Kasbah de Télouet
Ruines de la Kasbah de Télouet
Chambre nuptiale de la Kasbah de Télouet
Une des salles nuptiales dans la Kasbah de Télouet
Vue sur village depuis une fenêtre de la Kasbah de Télouet
Vue de la fenêtre de la salle nuptiale de la Kasbah de Télouet

Informations
Prix ticket Kasbah de Télouet : 20 dirhams (1,85 €) (50 dirhams ou 4,60 € avec guide) ; durée visite Kasbah de Télouet : environ 30 minutes./strong>

Aït-Benhaddou

Notre prochaine étape de notre itinéraire de voyage au Maroc est la ville fortifiée d'Aït-ben-Haddou, inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, sans aucun doute plus touristique que les autres villes de cette région. L'ancienne ville est composée par plusieurs kasbahs, une mosquée, de vieilles maisons transformées en magasins de souvenirs et un ancien grenier qui domine le site, jadis étape importante sur la route des caravaniers.

Kasbah et maisons du Ksar d'Ait Benhaddou
Le site d’Aït-ben-Haddou et l’ancien grenier
Vue sur la Kasbah d'Ait Benhaddou et la palmeraie
Les kasbahs du site d’Aït-ben-Haddou
L'ancienne et la nouvelle ville de Ait Benhaddou séparées par la rivière
Vue de l’ancienne et de la nouvelle ville divisées par le lit du fleuve

Après la visite, nous nous sommes régalés avec un très bon tajine végétarien et une vue panoramique sur le site, au chant mélodieux de la prière du muezzin.

Informations
Prix ticket Aït-ben-Haddou : gratuit, ticket seulement pour rentrer dans les kasbahs (facultatif) ; durée visite Aït-ben-Haddou : environ 2 heures.

Après le repas, nous sommes allés visiter la ville de Ouarzazate.

Ouarzazate

Ouarzazate est célèbre pour ses studios, où plusieurs films, souvent d'envergure internationale, ont été tournés; si vous avez un peu de chance comme nous, vous pourrez même voir quelques tournages en direct, sans toutefois pouvoir trop vous y approcher. Nous ne sommes pas rentrés dans les studios même, mais nous  avons aperçu de l’extérieur quelques beaux décors. La ville en soi est plutôt moderne et beaucoup plus tranquille par rapport à Marrakech et les personnes sont en général plus chaleureuses. Nous avons séjourné dans un ecolodge berbère un peu excentré, où nous avons passé la soirée autour du feu au rythme des chansons berbères.

Feu de camp dans notre écolodge de Ouarzazate
Le feu de camp berbère

Le jour suivant, pour bien commencer notre journée, nous avons admiré un beau lever de soleil sur le lac à côté de notre hôtel.

Jour 6 : Merzouga et Désert du Sahara

Ouarzazate et Merzouga sont reliées par deux routes panoramiques qui forment une boucle ; à l'aller nous avons décidé d'emprunter la route inférieure (Agdz, Tazzarine…) qui côtoie de très belles montagnes rouges ainsi que des canyons. Nous sommes passés par Rissani, dernière ville avant le désert, complètement en travaux lors de notre passage.

Boucle dans le Haut Atlas de Ouarzazate à Merzouga
Boucle de Ouarzazate à Merzouga

Arrivés à Merzouga et dès que nous avons finalement trouvé notre hôtel, nous avons pris notre petit sac et nous sommes partis à dos de dromadaire vers le cœur du désert.

Marianna à dos de dromadaire à Merzouga dans le désert du Sahara
Le bédouin conduit les dromadaires pendant la promenade
Dunes de Merzouga (Désert du Sahara)
Le désert du Sahara
Contraste ombre et lumière sur une dune du désert
Dune du désert dans la lumière du coucher de soleil

Après une heure et demie de promenade, nous sommes arrivés à notre camp : de petites chambres dans des structures en fer similaires à des tentes, une salle à manger légèrement plus grande et le sol sablonneux du désert recouvert par de beaux tapis. Nous avons admiré le coucher de soleil, nous avons mangé un bon repas avec les autres hôtes et nous avons passé un bon moment devant le feu dans une atmosphère magique entre les dunes plongées dans la lumière de la pleine lune.

Notre campement dans le désert du Sahara
Notre campement dans le désert de Merzouga
Berbères chantant et jouant de la musique autour d'un feu de camp
Soirée autour du feu de camp avec des chants berbères
Marianna marchant dans le désert en hiver
Marianna affrontant le froid et le vent du désert

Jour 7 : Gorges du Toudra, gorges de Dades et Vallée des roses

Gorges du Toudra

En empruntant le chemin du retour vers Ouarzazate, nous sommes passés cette fois-ci par la route supérieure de la boucle (en passant par Tinghir) qui, selon les locaux, est plus panoramique par rapport à la route inférieure. Nous avons traversés les gorges du Toudra, de splendides passages extrêmement étroits entre les montagnes, où l'on peut faire du trekking ou de l’escalade.

Gorges du Toudra
Passage dans les gorges du Toudra

Gorges de Dadès

Nous avons pu également voir des villages de la couleur de la terre, dont les minarets dépassent les bas toits des petites maisons. Nous avons passé beaucoup d'heures en voiture, mais le paysage environnant était magnifique et nous nous sommes souvent arrêtés pour prendre des photos. Nous avons fait aussi une déviation d'environ 30-40 minutes pour atteindre les gorges de Dades, où nous avons parcouru avec la voiture de petites routes de montagne entre d'énormes rochers (à la forme légèrement phallique, il faut le dire) plongées dans la lumière du coucher de soleil.

Maison dans les gorges de Dadès
Maison dans les gorges de Dades avec les rochers typiques
Une formation rocheuse ressemblant à une main dans les Gorges de Dadès
Rocher dans les gorges de Dades en forme de paume de main

Vallée des roses

Notre hôtel pour la nuit se trouvait dans la Vallée des roses. Etant donné que nous étions au mois de Décembre lors de notre voyage, ce n'était malheureusement pas la bonne saison pour les roses, mais la vallée en soi avec les montagnes ocres et les maisons roses était splendide et notre hôtel la surplombait complètement, nous offrant une vue à 360˚ absolument unique. En plus, nous avons eu l'occasion de goûter une nouvelle version du thé marocain… à la rose !

Village et rivière dans la vallée des roses
Vue de la Vallée de roses depuis notre hôtel
Vue depuis notre chambre d'hôtel sur la vallée des roses
Vue de la Vallée de roses depuis notre chambre
Petit déjeuner avec des donuts et pain faits maison
Un superbe petit-déj fait maison dans notre hôtel de la vallée des roses

Jour 8 : Retour vers Marrakech

En traversant de poussiéreux villages du Maroc rural et en profitant de la vue de magnifiques maisonnettes en terre perchées sur les montagnes, nous sommes retournés à Marrakech, en approchant de la fin de notre itinéraire de voyage au Maroc.

Berger se reposant dans le Haut Atlas
Un berger se repose assis sur l’herbe
Un homme perdu au milieu des montagnes du Haut Atlas
Un homme observe le trafic depuis une montagne

La confusion et le brouhaha augmentaient au fur et à mesure que nous nous approchions de la ville. Pendant la soirée, à l'heure de fermeture, nous avons visité le souk central de Marrakech. Il faut avouer que le souk fermé a un certain charme : on peut bien admirer son architecture qui est cachée pendant la journée et les magnifiques portes en bois des magasins.

Jour 9 : Déplacement vers Casablanca

Après la dernière session de shopping au souk de Marrakech, nous avons pris le train pour Casablanca dans l’après-midi. A l’origine, Casablanca n'était pas une destination prévue dans notre itinéraire de voyage, mais les vols retour étaient moins chers à partir d’ici. La ville en soi nous a plutôt déçus, puisqu'elle n'est pas aussi pittoresque que Marrakech et elle est parsemée de plusieurs chantiers ouverts. Il faut toutefois admettre qu'elle est beaucoup plus moderne et pratique que les autres villes que nous avons pu visiter. Dans l'espace d'un après-midi, nous visitions le quartier du centre à pied, en passant par plusieurs souks et nous sommes allés voir la très belle mosquée de Hassan II. Illuminée dans le brouillard nocturne, la mosquée semble naître des vagues de la mer. Nous en explorions les environs et, puisque les portes étaient ouvertes, nous nous faisions une idée de sa décoration intérieure.

Mosquée Hassan II de Casablanca
La mosquée de Hassan II dans le brouillard

Informations
Prix ticket train Marrakech-Casablanca (Casa Voyageur) : 44,5 dirhams (4,10 €) ; durée trajet train Marrakech-Casablanca (Casa Voyageur) : 3 heures.

Jour 10 : Retour à la maison

Nous voilà à la fin de notre voyage et de notre itinéraire au Maroc en hiver. Nous espérons vous avoir donné quelques conseils utiles ou suggestions sur quoi faire ou quoi voir au Maroc, même si notre temps a été un peu limité.

Au revoir Maroc, à la prochaine !

On peut rejoindre l'aéroport par train. Prix ticket train aéroport-Casablanca : 43 dirhams (4 €) ; durée trajet aéroport-Casablanca : environ 45 minutes.

Tops et flops du Maroc

Tops Maroc
Nuit dans le désert du Sahara et promenade à dos de dromadaire
Vallée des roses et notre hôtel
Expérience au hammam, souks et couleurs de Marrakech
Ksar d'Aït-ben-Haddou
Gastronomie et thé à la menthe

Flops Maroc
Insistance et “gentillesse payante” à Marrakech
Scooters et pollution dans les souks de Marrakech
Ville nouvelle de Casablanca

S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments