La Thaïlande est sans doute l’un des pays de l’Asie du Sud-est les plus touristiques ; il existe maintenant d’innombrables vols, même directs, qui relient les capitales européennes avec Bangkok. Nous avons choisi ce pays comme première destination d’un voyage de trois mois dans l’Asie du Sud-est et nous y avons passé environ 27 jours lors de la première visite au mois de mars et 3 jours à la fin de notre voyage en juin avant de repartir pour l’Europe. Dans cet itinéraire d’un mois, nous allons vous montrer quoi visiter et quoi faire en Thaïlande. Nous avons voulu choisir des destinations plus célèbres mais aussi des sites moins touristiques pour avoir un aperçu plus ou moins réel du pays et de sa culture. Nous n’avons visité aucune « party island », puisque ça ne correspond pas à nos goûts.

Si vous avez besoin de conseils, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à notre article sur les infos utiles avant de partir en Thaïlande !

Voici l’article complet de notre itinéraire en Thaïlande au mois de mars, bonne lecture !


 

DISTANCETEMPS DE TRAJET
Bangkok-Phuket1 heure 
Phuket-Koh Yao Yai2 heures 
Koh Yao Yai-Krabi45 min  
Krabi-Koh Lanta3 heures 
Koh Lanta-Phuket5 heures 
Bangkok-Ayutthaya30 min  
Ayutthaya-Sukhothai6 heures 
Sukhothai-Lampang4 heures 
Lampang-Chiang Mai2 heures 
Chiang Mai-Chiang Rai3 heures 
Chiang Rai-Chiang Khong2 heures 

Jour 1 : Arrivée en Thaïlande, Bangkok

Arrivée : aéroport de Bangkok Suvarnabhumi.
Nous avons réservé un taxi sur internet ; prix : 5 €/personne ; durée trajet aéroport-ville de Bangkok (vieille ville) : 45 minutes environ (il existe aussi une ligne de métro qui relie l’aéroport avec la ville moderne).

Nous sommes arrivés à Bangkok vers 5h du mat après 10 heures de vol et nous avons tout de suite accusé le coup du jet lag. Le climat humide ne nous a pas aidés à survivre à la première journée de ce voyage en Thaïlande ; la seule chose que nous arrivions à faire était une petite promenade dans le quartier de China Town.

giphy nap

Jour 2 : Bangkok

Bangkok peut intimider à première vue : dans une métropole si grande, par où est-ce que l’on commence ? Lors de notre deuxième jour à Bangkok nous avons suivi un itinéraire classique : nous avons marché le long du fleuve pour atteindre le marché des amulettes puis le Palais royal.

Le Palais royal est un chaos de bâtiments dorés, un labyrinthe de pierres précieuses, une explosion de statues religieuses et monarchiques. Cet endroit vaut vraiment le détour ; par contre, armez vous de patience parce qu’il est vraiment bondé. A ne pas rater le Bouddha d’émeraude, symbole de la monarchie thaïlandaise.

Bangkok Grand Palace yaks golden stupa
Yaks, démons qui soutiennent un stupa dans le Palais royal de Bangkok
Colonnes décorées avec des pierres precieuses du Palais Royal de Bangkok
Colonnes décorées dans le Palais royal de Bangkok

A côté du Palais royal de Bangkok se trouve le magnifique complexe religieux de Wat Pho. Par rapport au Palais royal, chaotique et bondé, cet énorme complexe de temples, cours et stupas affiche une tranquillité qui tranche avec la frénésie de la ville l’entourant. En se promenant parmi les stupas ornés de décorations fleuries et dans les cours remplies d’innombrables statues dorées de Bouddha, nous plongions dans un climat de sérénité et paix. A ne pas rater le Bouddha couché, la plus grande statue de cette divinité en Thaïlande.

Décorations fleuries du stupa du Wat Pho de Bangkok
Décoration de motifs floraux des stupas
Bangkok Wat Pho Buddha courtyard
Statues de Bouddha dans les cours du Wat Pho à Bangkok
Tête du Bouddha allongé du Wat Pho à Bangkok
Tête du Bouddha allongé du Wat Pho à Bangkok

Ne vous laissez pas intimider par la taille ou le chaos de la ville et essayez de vous laisser entraîner par son irrésistible charme.

N’utilisez pas que des tuk-tuks pour vous déplacer : oui, ils sont pratiques, mais vous allez toujours payer un prix de touriste, même après avoir négocié. Utilisez le transport en commun ; c’est beaucoup moins cher et les contrôleurs de tickets sont sympas et sont prêts à vous aider si vous avez besoin. Si vous voulez prendre un taxi, insistez pour que le chauffeur active le taximètre, s’il ne le fait pas de lui-même.

A la fin de notre voyage de trois mois en Asie de Sud-est, nous sommes revenus trois jours à Bangkok ; n’oubliez pas donc de lire la fin de ce (long) article pour voir comment nous avons terminé notre visite de la ville de Bangkok.

Prix ticket Palais royal de Bangkok : 500 bahts (13 €) ; durée visite Palais royal de Bangkok : 3-4 heures.
Prix ticket Wat Pho Bangkok : 100 bahts (2,5 €); durée visite Wat Pho Bangkok : 3 heures.

Jour 3 : Départ pour Phuket

Lors de notre troisième jour de voyage, nous nous sommes envolés depuis l’aéroport de Bangkok de Don Muang en direction de Phuket, deuxième étape de notre itinéraire en Thaïlande.

Phuket est une ancienne ville coloniale avec de petites maisonnettes colorées remplies de lampes chinoises rouges qui volettent au vent. La ville est très animée et il y a plein de bars ; nous avons passé la soirée au Rastabar, où un groupe jouait de la musique live.

Lampes chinoises qui pendent dans la ville de Phuket
Lampes chinoises qui pendent dans la ville de Phuket
Durée vol Bangkok-Phuket Town avec Thai Lion Air : environ 45 min. (Les ticket coûtent entre 20 et 50 € selon quand on réserve).
Navette (bus orange) de l’aéroport à Phuket Town : 100 bahts (environ 2,5 €) ; durée trajet aéroport-ville de Phuket : 1h20min environ.

Jour 4 : Phuket et la plage de Harn Nai

A la base, Phuket devait servir comme base avant de visiter les îles, mais vu qu’on avait besoin de plus de temps pour décider où aller, nous y sommes finalement restés un jour et nous avons exploré un peu les environs. Un bus bleu nous a emmenés en une heure à la plage de Harn Nai, très blanche et au sable collant. Il y a des restaurants derrière la plage qui essaient d’attraire des touristes de façon un peu agaçante, mais en fin de compte nous y avons plutôt bien mangé. Attention, le dernier bus passe à 16h30 !

Bus bleu pour Harn Nai : 40 bahts (environ 1 €) ; durée : 1 heure environ (s’il ne tombe pas en panne en cours de route).

Jour 5 : Départ pour Koh Yao Yai et visite de la plage d’Ao Muan Phang Nga

Un ferry bleu délabré nous a ramené depuis le port de Phuket jusqu’à l’île de Koh Yao Yai.

Bateaux dans le port de Phuket
Bateaux au port de Phuket

Koh Yao Yai est une île moins connue par rapport à d’autres îles thaïlandaises hyper touristiques et est encore en partie plongée dans la jungle. Avec un scooter semi-automatique (au secours !), nous sommes partis à la découverte de l’île et avons visité les plages de Ao Muan Phang Nga et Loh Jark Beach. Lors de notre séjour sur l'île de Koh Yao Yai, la marée était très basse dans l’après-midi, mais les plages étaient très pittoresques et la jungle à côté était majestueuse. C’était vraiment beau de parcourir les routes tranquilles de l’île avec le scooter : de petits villages sont suivis de zones plus fraîches le long de la jungle où la route devient un véritable couloir vert.

Taxi vers port de Phuket : 100 bahts chacun (environ 2,5 €) ; durée : 10 min (peut être négocié !).
Ticket ferry Phuket-Koh Yao Yai : 140 bahts (3,7 €) ; durée ferry Phuket-Koh Yao Yai : 2 heures environ.
Taxi port-hôtel de Koh Yao Yai : 100 bahts chacun ; durée : 15 min. (après avoir négocié).
Prix location scooter Koh Yao Yai : 200 bahts (5,3 €)/jour.

Jour 6 : Koh Yao Yai- Plages de Hua Lam Beach et Khlong Son Beach

Nous avons continué à explorer les plages de l’île de Koh Yao Yai et avons visité la très célèbre Hua Lam Beach, où avec la basse marée un band de sable blanc surgit, la reliant (presque) à l’île voisine de Koh Yao Noi. Nous avons aussi visité notre plage préférée de l’île de Koh Yao Yai, Khlong Son Beach, où des arbres de la jungle pointaient leur nez et où régnait une paix absolue.

La bande de plage à marée basse à Hua Lam Laad Beach - Île de Koh Yao Yai
La bande de plage à marée basse à Hua Lam Laad Beach - Île de Koh Yao Yai
Plage de Khlong Son à Koh Yao Yai avec des arbres de la jungle
La plage de Khlong Son Beach - Île de Koh Yao Yai

Jour 7 : Koh Yao Yai - Fishermen’s Village et départ pour Krabi

Nous sommes partis tôt le matin pour visiter le village des pêcheurs, hameau pittoresque de petites maisons en bois sur pilotis. Au centre du village se trouve un petit quai où des bateaux longtails, bateaux thaïlandais traditionnels, sont amarrés, leur proue ceinte de fleurs et foulards colorés comme symbole de bon augure. Les maisons débordent d’objets qui rappellent la pêche, méthode de subsistance de ses habitants.

Bateaux du village de pêcheurs de Koh Yao Yai
Bateaux longtails dans le port du village des pêcheurs de Koh Yao Yai

Nous sommes allés manger une dernière fois le meilleur pad thaï de notre voyage en Thaïlande chez notre restaurant préféré de l’île, juste à côté du port principal où nous embarquions vers Krabi, prochaine étape dans notre itinéraire de Thaïlande.

Krabi

Krabi est une ville animée traversée par de longs axes routiers. Ce n’est pas une ville très pittoresque en soi, mais la promenade en front de mer avec la célèbre statue du crabe est sympa. Sur cette promenade, un marin nous a proposé de faire un tour dans les mangroves sur son bateau. Nous avons visité un parc national avec des grottes préhistoriques, qui se trouvait sur une petite île au large de la côte, puis nous sommes entrés dans le monde tortueux des mangroves, entre le silence grinçant de la nature qui nous observait cachée entre les branches telles des griffes.

Grottes dans le parc National de Krabi
Grottes dans le parc National de Krabi
Tour de bateau dans la mangrove de Krabi
Tour en bateau dans les mangroves de Krabi

Sur la promenade en bord de mer, il y a un marché nocturne où l’on peut goûter des friandises locales et où nous avons passé notre soirée.

Taxi vers port de Koh Yao Yai : 135 baths (3,5 €) par personne.
Ticket ferry Koh Yao Yai-Krabi : 200 bahts (5,3 €) ; durée ferry Koh Yao Yai-Krabi : 45 min.
Bus local port-centre ville : 100 bahts (2,6 €).
Prix tour des mangroves : 110 baths chacun (2,9 €) ; durée tour des mangroves: 1h30 (inclut la visite au parc national).
Ticket parc national de Krabi : 30 bahts (0,8 €) ; durée visite : 30 min.

Jour 8 : Krabi - Tiger Cave Temple et plage de Ao Nang

Nous nous sommes réveillés à l’aube pour grimper jusqu’au temple de Wat Tham Seua, aussi appelé Tiger Cave Temple de Krabi. Ce bâtiment religieux prend son nom d’une grotte aux pieds de la colline, où apparemment vivait un tigre, commémoré par une statue plutôt kitsch.

Tigre dans le temple de Wat Tham Seua à Krabi
Tigre dans le temple de Wat Tham Seua à Krabi

Après 1 200 marches très raides nous avons enfin conquis le sommet. C’était fatiguant, mais on a été récompensé par une belle vue !

Marches pour atteindre le temple de la grotte du tigre de Krabi
Les marches raides du Tiger Cave Temple
Statue de Buddha en haut du Wat Tham Suea à Krabi avec vue sur les collines vertes
Le sommet du Tiger Cave Temple

Dans l’après-midi, nous voulions aller à la célèbre Riley Beach, mais le dernier bus passant à 14h30, nous n’avions pas assez de temps. Nous sommes donc allés à Ao Nang Beach, juste en dehors de la ville.

Bus pour Tiger Cave : 50 bahts (1,3 €) ; durée trajet Krabi-Tiger Cave : 30 minutes.
Ticket Tiger Cave Krabi : GRATUIT ; durée visite Tiger Cave : 2 heures environ.
Bus pour Ao Nang Beach : 50 bahts (1,3 €).

Jour 9 : Départ pour Koh Lanta

Notre départ pour Koh Lanta était une grande confusion. Personne ne semblait vouloir nous donner des informations claires et transparentes sur le meilleur moyen pour s’y rendre. Après plusieurs péripéties, et 150 bahts jetés par la fenêtre, nous sommes enfin arrivés à prendre le ferry pour Koh Lanta.

Koh Lanta - Plage d’Ao Kantiang

Une des meilleures activités à faire sur l’île de Koh Lanta en Thaïlande est de profiter des splendides couchers de soleil, ce que nous avons fait sur la plage d’Ao Kantiang lors de notre premier jour sur l’île.

Coucher de soleil Koh Lanta ; soleil rouge qui se couche derrière un bateau
Un coucher de soleil à Koh Lanta
Bus pour le port de Krabi : 50 bahts (1,3 €) (nous sommes allés au mauvais port, vous pouvez vous rendre au bon port à pied depuis le centre ville).
Ticket ferry Krabi-Koh Lanta : 450 bahts (12 €) (350 bahts depuis le bon port) ; durée ferry Krabi-Koh Lanta : environ 3 heures.
Taxe d’entrée à l’île de Koh Lanta : 10 bahts (0,25 €).
Prix location scooter Koh Lanta : 170 bahts (4,5 €)/jour.

Jour 10-14 : Koh Lanta - Kayak, plages de Long Beach et Diamond Beach…

Les journées à Koh Lanta ont passé sous le signe de la détente : notre routine incluait plages, baignades, nourriture et de merveilleux couchers de soleil sur la plage. Nous avons visité plus ou moins toutes les plages de l’île, dont Khlong Dao, la plage parfaite pour admirer les couchers de soleil de Koh Lanta, Long Beach, la meilleure plage pour se baigner et Diamond Beach, une petite crique avec un très beau restaurant qui donne directement sur la falaise.

Coucher de soleil orange qui se réflète sur une plage à Koh Lanta
Un coucher de soleil incroyable sur une plage de Koh Lanta
La plage de diamond beach à Koh Lanta, vue sur la plage et les rochers
Diamond Beach à Koh Lanta

Une autre activité à faire à Koh Lanta est louer un kayak pour faire un tour dans les mangroves de l’île. Vous pourriez observer de près ce qui reste de l’île flottante, jadis une auberge faite à partir de bois et de barils en plastique. Vous pourriez également pénétrer dans les mangroves et faire des rencontres très rapprochées avec des singes qui s’arrêtent pour vous observer depuis des branches grinçant sous leur poids.

Location 4 heures de kayak + entrée au parc : 300 bahts (environ 8 €) /personne.

Jour 15-16 : Vers le nord de la Thaïlande

Deux journées pleines de déplacements dans notre itinéraire en Thaïlande. Nous avons pris un ferry vers Phuket, où le jour suivant nous avons pris un avion qui nous a ramenés à Bangkok. Arrivés à Bangkok, nous avons pris un train directement de l’aéroport pour Ayutthaya. Au guichet de l’aéroport, on nous a demandé plus de 200 bahts (5,2 €) pour un ticket de train de 2e classe et seulement 11 bahts (0,30 €) (oui, vous avez bien compris) pour un ticket de 3e. Devinez ce que nous avons choisi… Par ailleurs, la 3e classe était très confortable et spacieuse…

Ticket ferry Koh Lanta-Phuket : 550 bahts (14,5 €) (ticket acheté chez le loueur de scooter, au port il coûtait 700 bahts) ; durée ferry Koh Lanta-Phuket : environ 5 heures.
Ticket bus port de Phuket-ville : 100 bahts (2,6 €).
Ticket navette (bus orange) depuis aéroport à Phuket Town : 100 bahts (environ 2,5 €) ; durée navette aéroport Phuket : 1h20 min environ.
Ticket train Aéroport de Bangkok-Ayutthaya : 11 bahts (0,30 €), 3e classe très confortable ; durée train Aéroport de Bangkok-Ayutthaya : 30 min environ.

Jour 17 : Ayutthaya et bus pour Sukhothaï

Le très célèbre site d’Ayutthaya est composé de plusieurs temples payants qui sont éparpillés dans le centre ville. Depuis notre hôtel près de la gare, nous avons pris un ferry pour traverser le fleuve (aucun pont pour piétons n’existe) et nous avons loué un vélo pour nous bouger librement en ville.

Un bon moyen pour contrôler la carte du site archéologique
Un bon moyen pour contrôler la carte du site archéologique

Nous avons visité le temple de Wat Mahathat, dont la tête du Bouddha prisonnière des racines d’arbre est devenue l’emblème de la ville, et le Wat Ratchaburana, avec un remarquable stupa décoré de fresques. Nous avons continué vers le Wat Phra Si Sanphet et ses trois grands stupas blancs, puis le Bouddha couché du Wat Lokayasutharam. Légèrement plus loin du centre ville, nous avons également visité le site du Wat Chai Wattanaram avec une tour en style khmer entourée par beaucoup de statues décapitées.

Tête de Bouddha entremêlée entre les racines d'arbre au temple Wat Mahathat de Ayutthaya
Bouddha prisonnier des branches du Wat Mahathat à Ayutthaya
Offrandes votives sur une statue dans le temple de Wat Mahathat d'Ayutthaya
Offrandes votives sur une statue dans le temple de Wat Mahathat d'Ayutthaya
Les trois stupas du Wat Phra Si Sanphet à Ayutthaya
Les trois stupas du Wat Phra Si Sanphet à Ayutthaya
Bouddha couché du temple Wat Lokayasutharam d'Ayutthaya
Le Bouddha couché du Wat Lokayasutharam à Ayutthaya

Après la visite du site d’Ayutthaya, nous avons pris un tuk-tuk vers la gare routière (loin du centre) et nous avons attendu qu’il y ait de la place dans un bus pour la ville de Sukhothaï, où nous sommes arrivés au plein milieu de la nuit.

Barque pour traverser le fleuve : 5 bahts (0,1 €).
Prix location vélo Ayutthaya : 50 bahts (1,3 €).
Ticket visite sites de Ayutthaya: 50 bahts (1,3 €)/site ; durée visite Ayutthaya (5-6 sites avec vélo) : 5 heures environ-mi-journée.
Tuk-tuk pour gare routière Ayutthaya : 75 bahts (2 €) ; durée trajet : environ 15 min.
Ticket bus Ayutthaya-Sukhothaï : 310 bahts (8 €) ; durée bus Ayutthaya-Sukhothaï : environ 6 heures.
Tuk-tuk gare de Sukhothaï-hôtel : 120 bahts (3,1 €).

Jour 18-19 : Sukhothaï et départ pour Lampang

Après être arrivés à 3h du mat, nous avons passé un jour de détente entre la piscine de l’hôtel et le marché nocturne de Sukhothaï.

Femme vendant du poisson au marché de jour de Sukhothaï assise par terre
Marché de Sukhothaï

Le jour suivant, nous sommes partis tôt le matin pour aller visiter le site archéologique de Sukhothaï. Au contraire d’Ayutthaya, composé de plusieurs temples éparpillés dans le centre ville, les ruines de Sukhothaï se trouvent toutes au sein d’un site clos juste en dehors du centre. Un petit bus relie le site avec le centre ville. Le site peut être visité à pied, mais louer un vélo permet de se déplacer plus vite entre les temples, même ceux qui se trouvent plus loin. La visite est vraiment fantastique ; les ruines se trouvent au milieu d’un très beau parc avec beaucoup d’arbres et lacs. La partie la plus belle du site est le Wat Mahathat, comprenant plein de stupas et statues de Bouddha. Dans la partie centrale se dresse une petite « tour » décorée avec des bas-reliefs. Elle se trouve derrière une sale conçue pour la prière avec un magnifique Bouddha blanc.

Femme priant devant la statue blanche de Bouddha entre ruines de colonnes dans le hall d'ordination au Wat Mahathat - Parc historique de Sukhothaï
Bouddha du Wat Mahathat à Sukhothaï
Homme assis entre les ruines du parc historique de Sukhothaï à côté d'un grand arbre
Ruines du Wat Mahathat à Sukhothaï
Colonnes, Statue de Bouddha et Stupa dans le brouillard dans le parc historique de Sukhothaï
Stupas et Bouddha du Wat Mahathat à Sukhothaï

Nous sommes ensuite passés par le Wat Si Sawat, temple avec trois tours en style Khmer.

Bouddha et stupa entourés par des colonnes au parc historique de Sukhothaï
Structure typique des temples à Sukhothaï

Nous avons quitté le site central et après 15 minutes à vélo, nous sommes arrivés au site de Wat Si Chum, dans la partie nord. Il s’agit d’un site très vaste avec beaucoup de ruines, mais nous sommes venus admirer l’énorme Bouddha blanc que l’on peut apercevoir à travers une fenêtre triangulaire dans le bâtiment où il demeure. Ce Bouddha avec un air pacifique est assis jambes croisées et sa main droite repose sur son genou ; tous les visiteurs touchent sa main pour porter chance et ses doigts sont devenus dorées à cause de l’usure.

Main dorée du Bouddha du Wat Si Chum dans le parc historique de Sukhothaï
Bouddha avec la main usée dans le Wat Si Chum de Sukhothaï

Nous avons visité le site de Sukhothaï (les parties qui nous intéressaient) en 2h40. Pour nous, c’est le site archéologique le plus beau de Thaïlande, pour la qualité des ruines, notamment pour les splendides statues, mais aussi pour le scénario idyllique qui les entoure.

Nous avons ensuite pris le bus pour Lampang, une ville renommée pour ses chariots de cheval. Lampang ne fait sûrement pas partie de l’itinéraire touristique classique, mais nous avons décidé d’y séjourner pour diviser en deux le long trajet vers Chiang Mai.

Lampang est une ville sympa et on y perçoit sans doute davantage d’authenticité par rapport aux villes plus touristiques du pays.

Navette centre Sukhothaï-site archéologique de Sukhothaï : 60 bahts (1,6 €)/aller ;  durée trajet centre Sukhothaï-site archéologique : minimum 30 min, maximum une heure si le chauffeur décide de changer de route.
Ticket site archéologique de Sukhothaï : Partie centrale : 110 bahts (2,9 €); Wat Si Chum : 100 bahts (2,6 €) ; durée visite site archéologique de Sukhothaï : 2h45 environ.
Ticket bus Sukhothaï-Lampang : 155 bahts (4 €) ; durée bus Sukhothaï-Lampang : 4 heures environ.
Bus local centre de Lampang : 20 bahts (0,5 €).

Jour 20 : Lampang et départ pour Chiang Mai

Pendant notre journée à Lampang, nous avons visité le temple de Wat Pongsanook et nous nous sommes promenés le long de la route principale avec plusieurs maisons coloniales en bois. Nous avons pris ensuite un bus vers Chiang Mai, prochaine étape sur notre itinéraire en Thaïlande.

Bouddha et arbre de la Bodhi dans le temple de Wat Pong Sanuk à Lampang

Chiang Mai est la ville touristique thaïlandaise par excellence et il faut faire un peu attention pour éviter des situations désagréables. Quelques exemples : à la gare routière le chauffeur du bus nous demande 150 bahts (3,9 €) chacun pour nous ramener à l’hôtel, même si en attendant que le bus se remplisse, on ne doit payer que 30 bahts (0,80 €). En outre, des Thaïlandais lors de notre séjour à Chiang Mai nous ont parlé devant les temples en cherchant de nous convaincre à acheter des tours avec des agences ou à visiter un magasin de costumes, faisant semblant de vouloir juste nous donner des conseils. Ce n’est pas bien méchant, mais c’est important de savoir ça au préalable pour pouvoir profiter tranquillement de votre séjour.

Ticket bus Lampang-Chiang Mai : 60 bahts (1,6 €) ; durée bus Lampang-Chiang Mai : 2 heures environ.
Bus local vers le centre de Chiang Mai : 30 bahts (0,8 €).

Jour 21-23 : Chiang Mai

Capitale touristique du nord de la Thaïlande, Chiang Mai possède une quantité infinie de temples éparpillés dans le centre-ville. Parmi ceux que l’on a visités, nous conseillons de visiter Wat Phan Tao, un très beau temple de bois foncé où des Bouddhas dorés resplendissent dans la chaude pénombre ; ce temple est reconnaissable par le grand paon décoré sur la façade.

Intérieur du temple en bois de Wat Phan Tao à Chiang Mai avec Bouddha doré
Intérieur du Wat Phan Tao à Chiang Mai

Un des temples les plus importants de la ville est le Wat Chedi Luang qui contient le pilastre de la ville, un petit sanctuaire décoré de fresques et statues (où les femmes ne peuvent pas rentrer). Dans ce site il y a également un hall d’ordination absolument magnifique avec d’énormes colonnes dorées.

Intérieur du hall d’ordination du Wat Chedi Luang à Chiang Mai
Intérieur du hall d’ordination du Wat Chedi Luang à Chiang Mai

Une autre partie très suggestive de ce temple est un stupa en briques et pierres orné de décorations d’éléphants. Ce temple offre un service de monk chat, un dialogue pour touristes avec de jeunes moines.

Moines discutant dans le temple de Wat Chedi Luang à Chiang Mai
Moines au Wat Chedi Luang à Chiang Mai

Un autre temple important de l’histoire de Chiang Mai est le Wat Phra Singh ; à part la zone centrale comprenant une énorme statue de Bouddha, la petite bibliothèque surélevée avec beaucoup de décorations minutieuses est particulièrement frappante ainsi que le petit temple complètement couvert de fresques qui contient le Phra Singh, un Bouddha très vénéré qui vient du Sri Lanka.

Bibliothèque (Ho trai) du temple Wat Phra Singh à Chiang Mai
La bibliothèque surélevée du Wat Phra Singh à Chiang Mai
Fresques du temple Wat Phra Singh à Chiang Mai
Fresques du Wat Phra Singh à Chiang Mai

Mais Chiang Mai ne se limite pas aux temples ; la ville est bondée de marchés, comme par exemple le célèbre Talat Warorot, et de bars.

Un marché couvert de Chiang Mai
Un marché couvert de Chiang Mai
Vendeur d'olives au marché de Chiang Mai vue du dessus
Un vendeur au marché de Chiang Mai

Dans les environs de Chiang Mai, il y a le site de Doi Suthep, un temple perché sur une colline. Pour y arriver, nous voulions faire un trekking en suivant le sentier du moine jusqu’en haut de la colline. Toutefois, aucun bus ne voulait nous laisser aux pieds de la colline, en disant que la montée était trop dure et qu’on n’allait pas y arriver. Au final nous avons trouvé un compromis et on est descendu au Wat Phra Lat, un petit temple à mi-chemin. Puis on a continué à pied dans une merveilleuse forêt avec d’énormes arbres majestueux, en suivant les bouts de tissu orange laissés par les moines indiquant le chemin.

Statue priant avec des offrandes entre les mains dans le temple Wat Pha Lat à Chiang Mai
Escalier du Wat Phra Lat sur le chemin de la randonnée vers Doi Suthep à Chiang Mai
Homme suivant les tissus orange indiquant le "Sentier des moines" dans le parc national de Doi Suthep à Chiang Mai
Tissu des moines qui indiquent le chemin vers Doi Suthep à Chiang Mai
Homme marchant le long des énormes racines d'arbre dans le parc national de Doi Suthep à Chiang Mai
Racines des arbres sur le chemin vers Doi Suthep à Chiang Mai

Nous avons mis en tout environ 1h20 pour monter et avons accédé au temple depuis le village. Ce petit temple est une explosion d’or et statues composées de pierres précieuses et c’est particulièrement bondé.

Petites cloches suspendues au toit du temple de Wat Phra That Doi Suthep à Chiang Mai
Petites cloches dans le Doi Suthep, Chiang Mai
Coin doré du temple de Doi Suthep à Chiang Mai
Coin doré du temple de Doi Suthep à Chiang Mai

Au retour nous avons emprunté les 360 marches de l’entrée principale du temple et avons pris un bus qui nous a ramenés en ville sans aucun problème.

Ticket Wat Chedi Luang : 40 bahts (1 €) ; durée visite Wat Chedi Luang : environ une heure.
Ticket Wat Phra Singh : normalement 20 bahts (0,50 €), mais nous nous y sommes rendus après 6h et nous n’avons pas payé ; durée visite Wat Phra Singh : 30 min.
Ticket Doi Suthep : 30 bahts (0,80 €); durée visite Doi Suthep: 45 min environ. Durée randonnée + visite Doi Suthep : 2h-2h30 environ.
Bus centre ville-Wat Phra Lat : 75 bahts (1,9 €) ; durée trajet centre ville-Wat Phra Lat : 20 min environ.
Bus Doi Suthep-centre Chiang Mai : 60 bahts (1,6 €).
Bus centre Chiang Mai-gare routière : 40 bahts (1€).

Jour 24-25 : Chiang Rai

Ce qui nous a plus plu dans la ville de Chiang Rai est sûrement le fantastique marché nocturne : stands de noodles, nourriture frite, soupes, poissons et ainsi de suite, le tout accompagné par des spectacles de chant ou danse. Une autre attraction de la ville est l’horloge dorée très kitsch qui se trouve au milieu d’un rond-point dans l’avenue la plus empruntée de la ville. Le soir à 21h tapantes il s’anime avec de la musique et beaucoup de lumières néon colorées.

Tour de l'horloge dorée de Chiang Rai
L’horloge musical de Chiang Rai
Petite fille thaïlandaise regardant la nourriture frite au marché de nuit de Chiang Rai

Nous avons loué un scooter et avons visité les thermes naturels de Pha Soet. Nous avons mis environ 45 minutes pour y arriver mais la route au milieu des arbres était très belle et on a vu des panoramas à couper le souffle sur les collines environnantes. Les thermes sont très petits mais pas bondés et nous nous sommes amusés à acheter des œufs et à les cuire dans l’eau bouillante des thermes.

Paniers d’œufs à cuire aux sources chaudes à côté de Chiang Rai
Des œufs en vente dans les thermes

Une autre attraction de la ville est le temple blanc de Chiang Rai. Nous nous sommes limités à le voir depuis l’extérieur où l’on a pu admirer plusieurs décorations de démons, parce qu’à l’intérieur il nous paraissait exagérément bondé (et payant).

Wat Rong Khun (le Temple blanc) de Chiang Rai depuis l'extérieur
Le temple blanc de Chiang Rai

Pour conclure notre journée, nous sommes allés vers le parc National de Khun Korn ; malheureusement il était trop tard pour voir les cascades (le parc ferme à 16h30), mais nous nous sommes arrêtés boire une bière dans un bar très sympa construit sur des radeaux en bois sur le fleuve.

Le bar sur le fleuve dans le parc national de Khun Korn à Chiang Rai
Le bar sur le fleuve dans le parc national de Khun Korn à Chiang Rai

Sur la route du retour, qui aurait dû durer 45 minutes, nous avons crevé une roue ; heureusement il y a des mécaniciens un peu partout en Thaïlande, et avec un peu de chance et beaucoup de gentillesse de la part des passants, nous sommes repartis vers la ville en moins d’une heure.

Ticket bus Chiang Mai- Chiang Rai : 166 bahts (4,4 €) ; durée bus Chiang Mai- Chiang Rai : 3 heures environ.
Prix location scooter Chiang Rai : 200 bahts (5,3 €)/ jour.
Ticket thermes naturels de Pha Soet : 30 bahts (0,8 €).
Réparation roue crevée : 150 bahts (4 €).

Jour 26 : Départ pour Chiang Khong, frontière avec le Laos

Nous nous sommes rendus dans le village de Chiang Khong, qui se trouve près du point de passage de la frontière avec le Laos.

Ticket bus Chiang Rai-Chiang Khong : 65 bahts (1,7 €) ; durée bus Chiang Rai-Chiang Khong : 2 heures environ.

Jour 27 : Départ pour le Laos

Un tuk-tuk nous a ramené à la frontière avec le Laos et après avoir reçu le tampon de sortie du pays par les autorités thaïlandaises, nous avons pris le bus qui traverse le Friendship bridge vers le Laos.

Au revoir Thaïlande, on se revoit dans 2 mois !

Tuk-tuk du centre jusqu’à la frontière : 60 bahts (1,6 €) ; durée trajet : 10 minutes.

Passage à Bangkok avant de repartir vers l’Europe

A la fin de notre tour dans l’Asie du Sud-est, nous sommes retournés 2 jours à Bangkok, avant de repartir vers l’Europe. Nous avons eu l’occasion de revisiter China Town et de pénétrer dans les petites ruelles sombres pour voir de véritables spectacles culinaires.

Petit cochon grillé à China Town
Petit cochon grillé à China Town
Seiches séchées au soleil
Seiches séchées au soleil

Nous avons également visité le Wat Saket, temple de la montagne d’or, placé sur une petite colline avec une belle vue sur la partie ancienne et nouvelle de Bangkok.

Vue sur la ville ancienne et moderne de Bangkok
Vue sur la ville ancienne et moderne de Bangkok
Main de la statue de Buddha avec offrandes dans le temple de la montagne d'or à Bangkok
Main de Buddha - Temple de la montagne d'or à Bangkok
Temple de la montagne d'or (Wat Saket) à Bangkok sur une colline
Temple de la montagne d'or (Wat Saket) à Bangkok

Le jour suivant nous sommes repartis en métro en direction de l’aéroport international de Bangkok.

Ticket Wat Saket : 50 bahts (1,3 €) ; durée visite Wat Saket : 1h30 environ, inclue la montée au temple.
Métro pour aéroport de Bangkok Suvarnabhumi : 65 bahts (1,7 €).

Au revoir la Thaïlande, à bientôt !

Les tops et flops de la Thaïlande

Top Thaïlande
Les couchers de soleil à Koh Lanta
Les temples de Sukhothaï
Kayak dans les mangroves de Koh Lanta
Pad thaï et nourriture thaï en général
Gentillesse et amabilité des thaïlandais

Flop Thaïlande
Certaines activités pour touristes coûtent cher et ne respectent ni la nature ni les habitants
Les rabatteurs de Chiang Mai
« Party-tourists » (la raison pour laquelle on a évité les destinations trop touristiques)

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de